Griffes d’orteils

De quoi s’agit-il ?
Pathologie fréquente, les orteils en griffe sont responsables de cors douloureux, dorsaux ou pulpaires, gênant le chaussage.

JPG - 14.2 ko

On distingue volontiers les griffes distales, les griffes proximales et les griffes totales.

JPG - 32.8 ko

Elles sont souvent associées à un hallux valgus par surcharge mécanique des métatarsiens médians. Leur fréquence a tendance à augmenter avec l’âge en raison du déséquilibre qui s’installe entre les différents groupes musculaires. Parmi les autres causes possibles, on retiendra le pied creux, les griffes congénitales, la dysharmonie de longueur des orteils, les rhumatismes inflammatoires.
La déformation peut être souple et réductible ou fixée et irréductible.

Traitement médical

Il consiste d’abord en une adaptation du chaussage. Les soins de pédicurie, les orthèses de protection en silicone (orthoplastie) et les semelles peuvent apporter un soulagement substantiel.

JPG - 22.8 ko

Traitement chirurgical

Il associe des gestes osseux (ostéotomies percutanées) à des gestes tendineux (ténotomies percutanées, allongement ou transfert tendineux).

JPG - 48.7 ko

On pourra également procéder au blocage en bonne position de l’orteil grâce à un implant interne.

Une hospitalisation ambulatoire (entrée et sortie le jour même) est généralement suffisante. La déambulation doit se faire sous couvert d’une chaussure médicalisée à semelle rigide pendant 3 semaines.