Pied creux

De quoi s’agit-il ?

Le pied creux se définit comme une exagération de la concavité plantaire par rapprochement des points d’appui antérieur et postérieur. Il est fréquemment associé à un varus de l’arrière-pied (le talon est dévié vers l’intérieur).

JPG - 17.6 ko

Il se manifeste par des griffes d’orteils, des métatarsalgies, une gêne au chaussage en raison de la bosse dorsale, des douleurs du talon (talalgies). Le varus peut être à l’origine d’une instabilité de la cheville ou d’une tendinopathie des fibulaires.

JPG - 15.7 ko

Souvent d’origine neurologique, une consultation chez un spécialiste (neurologue) est indispensable.
De simples radiographies en charge sont suffisantes au diagnostic.

JPG - 18.1 ko

Traitement médical

Il s’agit avant tout de proposer aux patients le port de semelles orthopédiques.

Traitement chirurgical

Il fait appel à des ostéotomies (coupes osseuses) réalisées au niveau du calcanéum pour corriger le varus et décaler le talon en dehors ou au niveau de l’avant-pied pour relever les métatarsiens.

Parfois, une tarsectomie est nécessaire. Elle consiste à réséquer un coin osseux à base dorsale pour corriger le creux.

JPG - 46.2 ko

Enfin, lorsque la déformation est fixée, la double arthrodèse reste la solution qui garantira le meilleur résultat.

Le pied est immobilisé pendant 6 à 8 semaines dans les suites.